Aménagements cyclables temporaires pour sortir du confinement : des opportunités pour développer le réseau cyclable

Posted by

Le CEREMA (Centre d’Etudes et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) a publié un guide intitulé « Aménagements cyclables provisoires : tester pour Aménager durablement » pour développer l’utilisation du vélo au sortir de la crise actuelle.

 

Pour la sortie du confinement lié au Covid19, il est souhaitable que de nombreux français choisissent le vélo comme moyen de transport pour leurs trajets quotidiens. Le gouvernement a d’ailleurs pris des mesures en ce sens en lançant un plan de 20 millions d’euros.

Le CEREMA rappelle qu’en France, « il est possible de multiplier par quatre la pratique du vélo utilitaire, voire par huit grâce aux vélos à assistance électrique, et ce sans avoir besoin de bouleverser nos activités ni d’avoir la condition physique d’un coureur du Tour de France.

C’est une bonne nouvelle, car les atouts du déplacement à vélo sont certains : le vélo est un mode de transport du quotidien permettant la distanciation physique nécessaire à la lutte contre le virus, si les aménagements cyclables sont suffisamment bien dimensionnés ; le vélo est un mode de transport capacitaire, environ quatre à six fois plus que l’automobile à espace disponible équivalent, ce qui permettra d’absorber au mieux le report attendu depuis les transports collectifs ; le vélo permet également de répondre à d’autres enjeux comme l’urgence climatique ou encore la sédentarité, la pollution locale, la congestion en milieu urbain ».

Dans son guide, le CEREMA propose de nombreux aménagements temporaires, simples à mettre en place, pour diminuer la place accordée aux voitures dans les villes afin de favoriser l’utilisation du vélo en sortie de la crise sanitaire (voir ci-dessous).

Le CEREMA rappelle qu’il n’existe aucune opposition juridique à une telle initiative. Il s’agit d’un changement d’exploitation de la voirie exigeant la prise d’un arrêté de circulation par l’autorité investie du pouvoir de police, au même titre que les autres mesures de police ».

Bien entendu, cette période servira de test pour ces aménagements qui pourront devenir pérennes s’ils sont adaptés à la situation.

La période actuelle est donc une période clé pour développer l’usage du vélo : C’est le moment d’aller rencontrer les élus pour leur proposer les aménagements en faveur des cyclistes pour la santé de nos concitoyens et le bien-être de tous.

Le guide est disponible gratuitement (après inscription) sur le site du CEREMA

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *